Le MODEM invente les territoires de demain.

« Pour une égalité républicaine des chances entre les territoires »

La ligne Clermont-Paris TEOZ vue par la SNCF.

Posted by Michel SAUVADE on février 17, 2011

A la demande d’un certain nombre d’élus, dont j’étais, le conseil d’administration de l’Association des Maires du Puy de Dôme a reçu le directeur régional Auvergne de la SNCF, monsieur LION et le directeur du « produit TEOZ », Bernard BOLOT.

Après avoir reconnu que l’année 2010 avait été très rude pour cette ligne, et après avoir tenté de mettre en cause les sangliers en grève qui se suicident sur la voie par temps de neige (je fais un raccourci entre les différentes causes extérieures pour simplifier…) nous sommes entrés dans le vif du sujet : vieillissement du matériel, déjà recyclé une première fois, et de la ligne elle-même.

Sur les 419 km de la ligne il y a 8 aller-retour par jour pour un total de voyageurs de 1,9 M sur l’année. 78% des trains sont arrivés sans retard. Les enquêtes de satisfaction apparemment bonne sont unancées par la SNCF elle-même, c’est dire… J’ai demandé que nous soit communiqué le relevé de la totalité des incidents sur la ligne, ce qui devrait être fait.

La ligne est rentable et la SNCF souhaite engager des améliorations : fiabilisation du matériel roulant (comment, aucun achat de renouvellement n’étant prévu par l’autorité de régulation ?), amélioration des conduites d’exploitation, limitation de l’impact des causes externes et progression sensible de l’information en situation perturbée. Acceptons-en l’augure, même si cela demeure bien abstrait…

Par contre l’inquiétude est accrue pour la pérennité de l’arrivée des trains à Paris gare de Lyon : après les travaux entamés en décembre 2010, les TEOZ reviennent à la gare de Lyon pour 2011, mais aucun engagement n’est pris pour 2012…. Quant on sait que l’arrivée à Paris-Bercy n’est pas satisfaisante, cela ne laisse rien augurer de bon : la capacité des bouches à eau n’est pas suffisante pour approvisionner les 14 voitures (donc pas de WC…), installation de 2 bornes libre-service supplémentaires (fin janvier seulement…) et allongement des plages horaires d’ouverture des commerces.

Bref, de quoi rester plus qu’inquiets : les élus ont officiellement saisi la SNCF de leurs demandes pressantes sur l’amélioration de la qualité du service dans les meilleurs délais. A suivre donc…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

2 Responses to “La ligne Clermont-Paris TEOZ vue par la SNCF.”

  1.   Mamouchka Says:

    Je viens d’entendre ce matin tôt (7h) qu’il existait un rapport des retards et défaillances établi par un syndicat cheminot particulièrement précis et cruel.
    Je sais également que des collectivités territoriales (départements ou régions ?) en contrat avec la SNCF pour les dessertes locales mettent en œuvre les clauses pénales organisant les sanctions pécuniaires en cas de retard ou absence d’investissements sur les lignes dont elles ont la charge …

    Pour le rapport « syndical » :
    http://www.rmc.fr/editorial/144959/les-trains-sont-ils-vraiment-en-retard/

    Mamouchka.

  2.   Michel SAUVADE Says:

    toujours aussi réactive et efficace. Ca c’est la force du MoDem !
    Bravo et merci encore !