Le MODEM invente les territoires de demain.

« Pour une égalité républicaine des chances entre les territoires »

En direct du congrès des maires et des….

Posted by Michel SAUVADE on novembre 18, 2009

… présidents de communauté de communes de France.

François Fillon au Congrès des maires et présidents de communautés de France.

François Fillon au Congrès des maires et présidents de communautés de France.

Quelques remarques à chaud sur ce qui nous préoccupe dans ce blog :

– Sur la forme : je n’approuve pas les sifflets qui accueille un premier ministre dans une assemblée générale d’association, même si je n’approuve pas davantage ses idées et/ou les réserves manifestées vis-à-vis des élus locaux. Lui, au moins, était présent, alors que le Président de la République préfère inviter 700 maire à l’Elysée le 20 novembre  ; on a le courage qu’on peut…

– Sur le fonds :  le premier ministre est très fort : il est capable dans un même discours d’expliquer qu’il va réduire les charges pour les entreprises, maintenir les recettes des collectivités locales et désengager l’Etat : c’est tellement limpide qu’il faut être obtus comme un maire pour ne pas être touché par la grâce. Soit ! Je comprends moins que dans ce ce contexte simplissime, on ne soit pas capable de présenter les conséquences de tout cela aux collectivités qui préparent leur budget 2010.

– Quant au trop grande nombre d’élus dénoncé précédemment, on n’en a pas entendu, allez savoir pourquoi…

Quelques morceaux choisis :

Jacqueline Gourault (vice-présidente en charge de l’intercommunalité) :

 » La réforme n’est pas traitée dans le bon ordre : la suppression de la TP vient la télescoper de plus. La répartition des compétences, objectif principal de la réforme, seulement en 2010 ou 2011. Elus inquiets de ce manque de bon sens. »

 » Ce ne peut pas être l’Etat central contre les collectivités locales, mais l’Etat devrait faire confiance à l’intelligence territoriale. »

André Laignel (secrétaire de l’AMF)

 – Nous ne pouvons accepter d’être transformés en sous-traitant de l’Etat.

–  Sarkozy en 2007 : « on ne réforme pas la France contre les élus locaux »….

–  Victor Hugo : « ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent ».

 Bertrand Delanoé :

 « Nous portons tous ensemble une des parts les plus belles de l’identité française : la démocratie locale. »

 Jacques Pélissard  (président de l’AMF)

« La France a besoin de mobiliser toutes les énergies. Les collectivités ont apporté la preuve globale de leur efficacité et de leur bonne gestion.

Les élus locaux ne comprennent pas le double langage de l’Etat.

Nous sommes prêts aux réformes si elles sont justes et loyalement concertées : l’Etat doit passer d’une culture de la défiance  une culture de la confiance partagée.

 François Fillon :

  « Cette réforme sera appliquée de façon pragmatique : le gouvernement donnera sont accord pour un réexamen en 2010.

 Les communes et cocoms ne seront pas pénalisées. C’est une opportunité pour introduire plus de justice. »

 Pas de taille minimale pour les groupements de communes

 Rien ne serait plus stupide que de centraliser à nouveau.

 Réformer la décentralisation pour réformer la France. »

 « Nous ne devons pas être le syndicat des élus, mais le syndicat des citoyens si nous voulons être compris. Le maire est souvent le premier recours et le dernier espoir des citoyens.

 Dotation des collectivités de ressources plus dynamiques et plus pérennes. 17,3 Mrds de TP cette année. Remplacement par des ressources fiscales pour 17,1 Mrds €. L’Etat ajoutera les 1,2 Mrds restants en dotation.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

One Response to “En direct du congrès des maires et des….”

  1.   intelligence territoriale Says:

    […] ! … spatiale dans notre vaisseau commun vers l’intelligence territoriale (la biblioth¨que) …Le MODEM invente les territoires de demain. Blog Archive …Ce ne peut pas ªtre l’Etat central contre les collectivit©s locales, mais l’Etat devrait […]